Aller au contenu

Comment je vois

Les personnes handicapées visuelles ont une vision qui varie beaucoup d’un individu à l’autre. Pour vous aider à comprendre la perte de vision nous avons distingué 3 grands types:

  • La vision floue
  • Le champ visuel réduit
  • La cécité

Au préalable, on peut comparer un œil à une caméra photo. Vous pouvez prendre une photo d’un paysage sans capter les petits détails, vous pouvez aussi choisir de zoomer pour photographier les détails comme une fleur mais vous ne capterez pas une aussi grande partie du paysage et enfin, si votre caméra est fermée, vous ne photographierez rien du tout. Quand l’œil fonctionne bien, des milliers de fois par jour, il passe du paysage à la fleur sans que vous vous en rendiez compte.

Avoir une vision floue

La partie de l’œil qui permet la vision de précision se situe au centre. C’est la vision centrale (vision des détails) qui est atteinte. C’est comme s’il y avait une tache au centre de l’œil ou que l’œil devenait une caméra mal ajustée. Vous n’arrivez pas à photographier la fleur. Il est donc difficile pour la personne de lire, d’écrire, de reconnaître des gens et d’effectuer des tâches minutieuses comme dessiner ou coudre. Cependant, ces personnes peuvent généralement se déplacer car elles n’ont pas besoin de voir les détails pour se rendre à un endroit connu. Parmi les pathologies qui provoquent ce type de vision, on retrouve la dégénérescence maculaire. D’autres pathologies peuvent aussi causer une vision floue et à des degrés très différents selon l’évolution de la maladie de l’œil.

photo d'une rose illustrant un degré de vision parfait photo d'une rose illustrant une vision floue

Avoir un champ visuel réduit

Lorsque le champ visuel est réduit, c’est la vision périphérique (vision d’ensemble) qui est atteinte. Difficile de voir une grande partie du paysage. C’est un peu comme regarder dans un tube ou une paille. Les personnes ne peuvent pas voir tout ce qui se trouve hors de leur champ de vision. Elles ne verront peut-être pas une main tendue ou un ami à côté d’elles. Il est également difficile pour ces personnes de se déplacer à moins d’utiliser une canne blanche. Toutefois, si la partie centrale de l’œil n’est pas atteinte, la personne peut arriver à voir des petits détails comme les écrits. Parmi les pathologies qui provoquent ce type de vision, on retrouve la rétinite pigmentaire et le glaucome avancé. Ici aussi, d’autres pathologies peuvent causer un champ visuel réduit et à des degrés très différents selon l’évolution de la maladie de l’œil.

photo illustrant un champ visuel normal photo illustrant un champ visuel réduit

Avoir une cécité

Certaines personnes ne voient rien alors que d’autres peuvent voir un peu de lumière, comme si elles étaient dans un épais brouillard qui les empêche de distinguer tout ce qui les entoure. Ces personnes ne peuvent pas reconnaître les gens. Elles peuvent toutefois se déplacer à l’aide d’une canne blanche ou d’un chien guide. Et elles peuvent accomplir plusieurs autres tâches en adaptant leur façon de faire ou à l’aide de matériel adapté.

N.B. Sachez que certaines personnes qui ont une déficience visuelle dissimulent leur perte de vision, car elles trouvent leur situation trop difficile à expliquer. Ces personnes font peut-être partie de votre entourage.