Aller au contenu

Au niveau provincial

L’APHV-BSL s’associe au Regroupement des Aveugles et Amblyopes du Québec (RAAQ) pour les dossiers nationaux de défense des droits collectifs des personnes handicapées visuelles.

Voici quelques exemples de dossiers sur lesquels l’Association a travaillé avec le RAAQ :

Accessibilité des terminaux de point de vente (TPV)

L’utilisation des TPV, souvent appelés les machines à cartes qu’on utilise pour effectuer des paiments avec notre carte de débit ou carte de crédit, est chose courante. Pour que les personnes handicapées visuelles puissent avoir une autonomie financière, il est primordial que ces TPV soient accessibles. Avec le RAAQ, nous travaillons pour que les fournisseurs de TPV développent des produits et des règles de fonctionnement qui n’excluent pas les personnes handicapées visuelles.

Dans certains commerces, on a observé que le son qui confirme que la touche a bien été enfoncé lorsqu’on compose notre NIP a été désactivé. Ce geste, qui peut paraître banal, enlève un repère très important pour les gens qui ont une déficience visuelle. Les commerces ont tout avantage à les remettre, car ils évitent aussi aux autres clients de devoir recommencer le NIP parce qu’ils n’auraient pas bien enfoncé le bouton.

L’accessibilité des sites web

Si l’arrivée de l’informatique a été une avancée pour tout le monde, pour les personnes handicapées visuelles, elle leur a permis de se connecter au monde. Que ce soit les logiciels de grossissements de caractères, les revues d’écran avec synthèse vocale ou les transcripteurs braille, la technologie permet d’avoir accès au contenu informatique. Une personne utilisatrice d’un de ces types de logiciels pourraient vous envoyer un courriel. Pas besoin de connaître le braille pour lire son message, l’ordinateur se chargera de le traduire pour vous.

Cependant, il y a des règles d’accessibilités des site web. Par exemple, un logiciel de revue d’écran ne pourra pas reconnaître une image. Pour aider les concepteurs, il existe des normes d’accessibilité. Tous les sites gouvernementaux doivent respecter ces normes d’accessibilité et nous invitons tous les concepteurs de web à s’y référer.accessibiliteweb.com

Vidéodescription

Peut-être avez-vous entendu au début d’une émission de télévision : Cette émission est disponible en vidéodescription? Si c’est le cas, cela signifie qu’il est possible d’activer cette fonction sur la manette de votre télé et une voix narrative décrira les principaux éléments visuels de l’émission. (Ex.: une personne qui court, qui fait une grimace ou qui donne un baiser.). Il existe aussi un poste où toute la programmation est en vidéodescription. Avec le Regroupement des Aveugles et Amblyopes du Québec (RAAQ), nous suivons ce dossier pour que le service se développe et qu’il offre une qualité tant au niveau du contenu qu’au niveau de la technologie.

Autres

  • L’impact de la Loi 10 sur les services de réadaptation, notamment sur la structure et la mission de l’Institut Nazareth et Louis Braille (INLB)
  • La révision du code braille francophone
def-des-droits-provincial
Action de défense des droits des organismes communautaires autonomes au niveau provincial