Aller au contenu

Mot de la direction

Par Huguette Vigneau

L’APHV-BSL a trente ans cette année. Pour mener à bien sa mission qui est d’aider les personnes handicapées visuelles à améliorer leur qualité de vie, nous avons dû travailler sur plusieurs volets. D’une part, nous avons mis en place des services pour aider les individus aux prises avec une perte de vision à s’adapter à leur situation, et d’autre part, nous avons travaillé pour que les structures sociales se développent dans une approche inclusive.

Les résultats de nos interventions ne sont peut-être pas spectaculaires à première vue, mais ils le sont quand on prend le temps de constater le cheminement des personnes qui ont côtoyé l’APHV-BSL. « Je ne peux plus rien faire, je suis en train de perdre la vue. » Voilà une phrase que j’ai souvent entendue au premier contact. Puis, j’ai vu des yeux briller d’espoir, non pas de retrouver la vue, mais de retrouver l’enthousiasme et la joie de vivre.

Quant au changement des structures sociales, bien que plusieurs obstacles demeurent, il faut reconnaître que des grands pas ont été faits. S’il existe des normes nationales pour rendre les feux de circulation pour piétons sonores, des normes d’accessibilité pour les sites web, si les services bancaires sont munis de synthèse vocale, c’est parce que des gens se sont impliqués dans la représentation et la défense collective des droits. L’énergie que génèrent les personnes handicapées visuelles et tous ceux et celles qui travaillent avec elles, ça, c’est spectaculaire.

Le spectacle n’est pas terminé, il reste encore beaucoup de travail et c’est avec l’ensemble de la population que nous souhaitons poursuivre notre mission.

Bon anniversaire APHV-BSL!